Officiellement, les dernières fouilles exécutées au château de Gisors en 1964 par un régiment du génie militaire n’ont apporté aucune preuve d’un trésor Templier. Or tout n’est que mystification colportée depuis des décennies par les laquais du pouvoir en place. Allant jusqu’à déformer les témoignages rapportant les allées et venues de camions militaires transportant de soi-disant gravats d’excavation puisqu’il n’y a jamais eu de coffres mystérieux en transit. Pour un gouvernement toujours soucieux de faire des économies sur ce type d’intervention, s’il n’y avait rien, il faudra donc nous expliquer pourquoi ne pas avoir remblayé la sape du génie avec ces mêmes gravats au lieu de les évacuer. Sans minimiser le rôle de certains élus locaux ayant leur lot de casseroles, le maître d’œuvre étant le Ministre des Affaires Culturelles de l’époque, André Malraux, il est parfaitement justifié de parler de désinformation d’État destinée à masquer une entreprise occulte à grande échelle aux fragrances maçonniques. Toute l’opération fut un véritable travail de sape, au propre comme au figuré.Lier la suite...

Pour vous guider consultez le plan du site - le Fil d'Ariane



tege Le: 17/01/18
Base secrète Nazie en Antartique