Bienvenue sur l'Arche de M2G Editions SGC

  Soyez les bienvenus sur l'Arche de M2G Editions SGC

L'ARCHE (ou Portail) de M2G Editions est désormais ouverte. Vous pourrez à travers un menu intuitif parcourir les divers champs de recherche du Mercure de Gaillon. L'ergonomie de l'Arche a été revue dans le but de centraliser toutes nos activités. Elle a été conçue avec la volonté de la rendre utilisable simplement par le plus grand nombre. Prenez le temps de découvrir toutes les fonctionnalités qui vous sont offertes. En cas de problème nous serons toujours là pour vous aider !

Bonne visite...
Officiellement, les dernières fouilles exécutées au château de Gisors en 1964 par un régiment du génie militaire n’ont apporté aucune preuve d’un trésor Templier. Or tout n’est que mystification colportée depuis des décennies par les laquais du pouvoir en place. Allant jusqu’à déformer les témoignages rapportant les allées et venues de camions militaires transportant de soi-disant gravats d’excavation puisqu’il n’y a jamais eu de coffres mystérieux en transit. Pour un gouvernement toujours soucieux de faire des économies sur ce type d’intervention, s’il n’y avait rien, il faudra donc nous expliquer pourquoi ne pas avoir remblayé la sape du génie avec ces mêmes gravats au lieu de les évacuer. Sans minimiser le rôle de certains élus locaux ayant leur lot de casseroles, le maître d’œuvre étant le Ministre des Affaires Culturelles de l’époque, André Malraux, il est parfaitement justifié de parler de désinformation d’État destinée à masquer une entreprise occulte à grande échelle aux fragrances maçonniques. Toute l’opération fut un véritable travail de sape, au propre comme au figuré.Lier la suite...

Pour vous guider consultez le plan du site - le Fil d'Ariane

tege Le: 17/01/18
L’opération High Jump (ou Highjump) est un fantasme pour beaucoup ou une réalité pour d’autres. Cette expédition polaire dirigée par l’amiral Richard E. Byrd en 1947 a donné lieu à toutes sortes de spéculations. Or des faits indéniables existent sur cet épisode incroyable, épilogue de la Seconde Guerre mondiale. Quel que soit le sens qu’on veuille leur donner, ces faits illustrent les objectifs militaires menés à bien juste après 1945.
Lier la suite...

Pour vous guider consultez le plan du site - le Fil d'Ariane

tege Le: 17/01/18
Dans son cryptage, l’histoire concède bien volontiers la genèse de l’affaire à l’abbé Henri Boudet et son ouvrage la Vraie Langue Celtique ou le Cromleck de Rennes-les-Bains. On s’appuie également sur le manuscrit Delmas de 1719. On y relève nombre d’informations sur l’antiquité du village, authentiques ou parfois tronquées par les initiateurs du mythe moderne de l’abbé Saunière. On lui doit notamment l’inventaire des monuments funéraires Romains et un catalogue de monnaies diverses. Les auteurs de la monumentale Histoire Générale du Languedoc, Doms Vic et Vaissète, iront même jusqu’à s’inspirer des textes de l’abbé Delmas qu’ils consigneront dans leurs archives..
Lier la suite...

Pour vous guider consultez le plan du site - le Fil d'Ariane

tege Le: 14/10/17
La légende du Prieuré de Sion est bien sympathique, mais il faut remettre de « l 'Ordre » dans son événementiel et ses actes de fondation. De fait, nous devons rendre compte de ses actions plus ou moins dissimulées, pour ne pas dire occultes en cours. Par le croisement d’informations provenant de diverses sources certifiées authentiques, j’ai pu mettre en évidence le rôle joué par la branche espagnole du Prieuré de Sion dans la vente des archives d’Hautpoul chez Drouot en 2009. Ou si ce n’est le Prieuré lui-même ce ne peut qu’être un ou plusieurs de ses membres dissidents.
Lier la suite...

Pour vous guider consultez le plan du site - le Fil d'Ariane

tege Le: 14/10/17
On se souviendra peut-être de cet étrange abbé surgi au gré des documents du Prieuré de Sion. Quel est ce curieux ecclésiastique dénommé Pichon ? Voilà un personnage sur lequel il y a matière à disserter. L’abbé Pichon ou, plutôt devrait-on dire l’abbé François Dron.
Nous nous empressons de préciser que nous n’avons rien découvert dans cet état-civil puisque Ph. de Chérisey l’appelait déjà par son « soi-disant » vrai nom dans divers écrits. Rien de bien spectaculaire donc. L’étude du personnage révèle diverses facettes du plan méthodiquement monté par le Prieuré de Sion de 1956. Mais est-ce aussi simple ?

Lier la suite...

Pour vous guider consultez le plan du site - le Fil d'Ariane

tege Le: 14/10/17
 1  2  3  »