Si des écrivains ou des artistes reconnus tels Maurice Leblanc, Jules Vernes, Gaston Leroux, Nicolas Poussin, etc. ont cru bon de « codifier » leurs œuvres sans faire de révélations fracassantes de leur vivant c’est qu’il devait y avoir une raison Supérieure les dissuadant de le faire. Théodore de Bèze avait agi de la même manière quand il avait eu connaissance des additions commises dans son Codex éponyme. Un atavisme forcené paraît s’être insinué au sein de la « Communauté du Secret » pendant des siècles.
Lire la suite...



tege Le: 14/02/21
La porte de Tubal-Cain